Accueil Germanopolitime Terrasses confidentielles
Pour profiter du soleil et rien que pour soi!

 

Marcello ! Marcello !

La dolce vita s’installe au 8 rue Mabillon : Tout y est une jolie fontana, pas tout à fait celle de Trevi, une cour pavée, des tables débordantes de bonne humeur, de burrata à la truffe, d’arancini, de taglioni aux palourdes et poutargue , de gourmandises romaines, turinoise…

Le Germanopolitan un Marcello Mastrionani à sa manière, le cœur chantant, s’est laissé tenté par cette douceur de vie, ce farniente parfumé aux senteurs italiennes. Un spritz nuage frappé d’un zeste de fleur d’oranger, accompagné d’un tramezzini et le voilà à Rome, dans la peau de la suflfureuse Anika EkBerg répétant d’une voix suave la fameuse réplique du film de Fellini : Marcello, Marcello !

Le choix du Germanopolitan :

Une demi burrata poutargue: 16 euros

Des polpette de bœuf au sarrasin et sauce tomate : 13 euros

Artichauts braisées marinés : 9 euros

Marcello: 8, rue Mabillon 75006/ Ouvert tous les jours de 8h à minuit
Service en continu

Telephone:  01 43 26 52 26

 

Ce n’est ni au « Château de ma mère », ni à « la gloire de mon père » que Le Germanopolitan a goûté aux joies de la vie champêtre. C’est juste là, au 3 rue de l’Abbaye, à l’intérieur du palais abbatial de l’église où se trouve le tout nouveau bar éphémère en plein air « l’été de Saint Germain ». Il s’est installé sous l’immense et incontournable marronnier et ses lampions verts, rouges, jaunes…il a joué à la pétanque, torturé le cochonnet, pointé avec grande précision. Il a bu de la citronnade, mangé de la charcuterie et dansé au son du petit groupe de musique. Une adresse bien planquée qui vous ouvre ses portes jusqu’au 23 août.

Un conseil : y aller au plus vite et tant pis pour ceux qui sont partis en vacances, l’été à Saint Germain bat de son plein !

Vous y trouverez : un terrain de pétanque, des bancs, des grandes tablées, des plus petites, un bar à vin, limonade, Spritz…

Vous y mangerez : des tartes de chez « Hugo et Victor » ; des desserts de « la pâtisserie des rêves », des planches de charcuterie et fromage de chez « Zoone »…

Vin: Riesling 6 euros le verre

Cidre: Sassy 6 euros

Planches: 14 euros

Salade du jour: 10 euros

L’été de Saint Germain: 3 rue de l’Abbaye, 75006/ du Lundi au dimanche de 9h00 à 22h00/ fermeture le 23 août.

Pour plus d’infos cliquez ici: L’été de Saint Germain

 

Une douche tout(e) seul (e) ? Boring ! Une douche à deux ? Sexy ! Une douche à quatre : l’extase !!

Le Germanopolitan l’a fait ! Il a testé la douche solaire sur les berges, il a opté pour un maillot rutilant, une paire de lunettes feutrées, un panama et des tongs fraîchement débarquées de « Jericoacoara ». Il a invité ses amis à le rejoindre en bas du port de Solférino juste après l’assemblée nationale, pour un voyage de 45 minutes top chrono. Eau à plus de 30 degrés, des hamacs comme à « Tulum », la seine à ses pieds, les bateaux en fanfare, le ciel bleu, des rires de plaisir, le plaisir partagé sans l’ombre d’un nuage ! Bronzé, grisé, amusé, plus tard il est allé faire un tour du côté du « Rosa bonheur » et boire un verre sur un transat (pour parfaire son bronzage) au « Flow ». Pour lui les vacances ont officiellement commencées :) . Et pour ne rien gâcher c’est GRATUIT !

Caramba!

Conseils du Germanopolitan :

Penser à apporter une serviette de bain.

Une playlist tropicale : de la salsa, bossa nova, rumba…

De la crème solaire  bronzante: sur les berges ça tape !

N’oubliez pas vos tablettes de chocolat, c’est le moment où jamais de les monter

Qu’est ce que la douche solaire ?

La douche solaire est une installation éphémère elle est perchée sur quatre mètres au dessus des berges. L’eau est « phyto-filtrée » et chauffée par le soleil, tous les matériaux utilisés sont recyclables.

Une installation réussie, conçue par We Camp : « Depuis 2013, Yes We Camp explore les possibilités de construire, habiter et utiliser les espaces partagés en proposant des équipements temporaires innovants, fonctionnels et inclusifs. »

SUR LES BERGES, YES WE CAMP!

Pour toutes les infos et être les premiers à réserver cliquez ici avant les autres : La douche solaire

Du 21 juillet au 26 août, en bas de l’assemblé Nationale

Pour prolonger le plaisir cliquez et embarquez pour la California For free !

 

Le Germanopolitan « guapo y fresco, loco loco », après plusieurs cours d’espagnol avec son professeur Eduardo ; argentin au regard de braise ; décida de mettre en pratique « su » espagnol . Déterminé à impressionner Eduardo il l’invita a la casa de America Latina. Un bus 63 plus tard, direction Rue du Bac René Char, l’atterrissage réussi du chauffeur, des portes qui s’ouvrent automatiquement, une « bonne journée vous êtes arrivés à destination !» et 10 minutes de décalage horaire, ( ce qui reste très correct en terme de décalage) , Le Germanopolitan et Eduardo se retrouvent enfin en Amérique latine ! A eux les promenades verdoyantes, les siestes à répétition, les glaçons qui se liquéfient, les « holà ! » les « que tal ? »  Le bonheur à portée de main et la main autour de la taille des guapos y guapas !

Viva l’ America Latina ! un voyage d’où Le Germanopolitan n’est pas prêt de revenir et qu’il résumerait par la célèbre phrase de Pablo Neruda « confieso que he vivido » !

La sélection du Germanopolitan:

Un Perrier fines bulles: 4, 60 euros mais il aurait très bien pu boire un vin chilien :)

La Maison de l’Amérique Latine: 217, boulevard Saint Germain

Restaurant/ du lundi au vendredi sur réservation uniquement : 01 49 54 75 10

Salon de thé/ du lundi au vendredi de juin à Septembre/ fermé du 24 juillet au 24 août.

Le plus plus: Vous pourrez aussi jeter un coup d’œil à l’exposition gratuite de Pablo REINOSO , « un monde renversé » du 27 au 31 juillet & du 17 au 22 août : 14h > 18h

Pour toutes les infos cliquez ici: La casa de America Latina

 

 

L’hôtel de l’Abbaye

Le Germanopolitan aime la chaleur, il aime voir les femmes s’asperger à coup de brumisateurs, les éventails s’agiter. Il aime entendre les « Oh mais quelle canicule, on en a pas eu des comme ça depuis longtemps !» des « J’ai chauuud » à tout va. Une ambiance qui tout de suite le met à l’aise, lui donne l’impression de partager ce même sentiment d’indolence, de nonchalance, un petit laisser aller tellement sexy, sensuel. Alors il s’imagine vivre sur une île tropicale, dans une maison coloniale, un thé glacé à la main, face à une fontaine, apaisé par le bruit de l’eau, entouré d’un jardin luxuriant. Il s’image y rester toute sa vie, enveloppé par la chaleur ambiante, charmé par la paresse, sirotant toute liqueur bien fraiche qu’il trouvera à proximité. Cet ailleurs, Le Germanopolitan l’a tellement imaginé qu’il s y trouve à l’instant même, rue Cassette, vous le verrez assis confortablement dans les petits salons privés en terrasse de l’Hôtel de l’Abbaye. Un coin de verdure, caché, discret, où raisonnent les cloches de l’église Saint Sulpice…

Pour tous ceux qui cherchent désespérément un courant d’air c’est par ici que ça se passe: http://hotelabbayeparis.com/fr/

l’Hôtel de l’Abbaye: 10 Rue Cassette, 75006/ tous les jours service continu jusqu’à 22 heures

Tel: 01 45 44 38 11

Prix:

Thé glacé : 8 euros

Cocktails: 16 euros

Salades: en moyenne 14 euros

 

Le Germanopolitanix, tout comme ses deux acolytes Asterix et Obelix, chaque année célèbrent la joie, la bonne bouffe et les rôtis de bœufs au clair de lune. Ils aiment s’égosiller le gosier dans une petite contrée encore inconnue qui se trouve non loin de l’église Saint Sulpice. Cette adresse aussi secrète que la recette de la potion magique du druide Panoramix, est aujourd’hui fièrement révélée par le très gourmand Germanopolitanix. Comme vous le savez chaque victoire mérite une trêve, celle du gaulois se fait à travers un bon gueuleton, du pinard et des chansonnettes…

Grisé par l’ambiance Le Germanopolitanix finit toujours par commander :

Au moins un demi kilo de viande

Un pichet de rouge

Un supplément de pommes de terres au four et au moins trois portions de sauce au bleu

En dessert du fromage parce que l’appétit vient en mangeant…

Titubant le ventre tendu presque autant que son ami Obelix, il continue la fête Chez « Georges » en espérant choper des petites cailles en vadrouille rue des Canettes.

Le lendemain il ira sûrement courir sur les quais…

Entrées environ : 9 euros

Entrecôte: 21 euros

Allez y vite Le restaurant le Périgord est une table éphémère qui fermera ses portes le 5 juillet inclus.

Attention ceci est une adresse top secrète que seuls les habitués du quartier connaissent…

Restaurant le Périgord: place Saint Sulpice 75006/ Ouvert midi et soir

tel: 06 30 59 62 30

 

Le Germanopolitan aime la campagne mais pas n’importe laquelle, celle qui se trouve en ville pas loin d’un métro, de préférence Odéon, Mabillon ou Saint Germain des prés. Il s’en va guilleret, chapeau de paille dans une main, crème solaire dans l’autre vers un patelin qui se nomme GuenMai qui fait à peu près 15 mètres carrés de long et 1 m de large. Un petit bout de jardin artificiel et des jus bio, pressés sur place. Le Germanopolitan aime écouter le murmure des klaxons, respirer l’air de Paris, tout en mangeant un bon plat avec des légumes de saison. Assis en position du lotus il savoure chaque instant en chantant le « Ommmm » comme tout yogi qui se respecte. Une déconnexion qui vaut le détour de la rue du « bourbon le château » et la « rue Cardinale ».

Pas question de le déranger pendant sa pause en pleine nature, Le Germanopolitan spirituel, contemplatif, coupe l’écoute et éteint son téléphone. Les ondes ce n’est pas du tout bio !

Le choix du Germanopolitan: l’assiette du jour ; raviolis aux légumes, légumineuses, crudités et la protéine du jour. 13,50 euros

Cocktail de fruits: jus de carottes, orange, gingembre

GUENMAI: 6 Rue Cardinale, 75006/ du lundi au samedi de 9H00 à 20H30

Tel: 01 43 26 03 24

 

 

La Bourgogne a son ambassade elle se situe au 6 rue de l’Odéon. Le Germanopolitan qui est un fidèle amoureux du pinot noir et essentiellement le pinot noir est ravi. Il a donc décidé de s’octroyer le titre d’ambassadeur de Bourgogne, de s’installer durablement en terrasse et d’y occuper une des deux tables

 

Ça y est ELLES SONT déjà DE RETOUR : Les photos des pieds en éventail exposées au plus grand nombre sur Facebook ! Et oui les vacances c’est aussi l’occasion de narguer les autres, ceux qui n’ont toujours pas décollé de leur écran d’ordi, les pieds confinés dans des baskets ou escarpins à talons hauts !

Seulement Le Germanopolitan a décidé de ne pas se laisser faire face à cette minuscule armée de petits bouts d’orteils sans aucun intérêt !

Lui aussi a planifié d’aller en vacances, pas très loin, rue des Beaux-Arts, dans le lieu le plus mythique du coin : l’Hôtel. Il a enfilé sa chemise à fleurs, ses lunettes rouges, il est sorti de chez lui en bonne compagnie celle du soleil et les caresses d’un petit vent frais, celui du matin.

L’hôtel c’est un voyage dans le temps, un voyage en plein cœur de Saint Germain, celui d’Hemingway, d’Oscar Wilde, de Jim Morrison. Alors les petits petons sur la plage n’ont qu’à se cacher sous les rochers. (En espérant qu’ils se feront pincer par des crabes.)

Bref, petit déjeuner à l’hôtel et avoir l’impression d’être un client privilégié, de faire partie de la maison, de commander son jus d’orange en terrasse à côté de la fontaine, se servir au buffet et se dire que c’est tellement bien les vacances.

Un lieu resté dans son jus, un petit coin qui fait penser à la Havane, un salon feutré, une musique suave, une baie vitrée d’où irradient les rayons du soleil. Le parfait petit coin où le temps s’est perdu, où l’on oublie de voir l’heure.

L’Hôtel: 13 Rue des Beaux Arts, 75006

Tel: 01 44 41 99 00

Le Petit Déjeuner est servi tous les jours de 7 heures à 10h30.

Prix du petit dej/ Buffet: 20 euros

Prix à la carte: œuf à la coque : 2 euros / Œufs brouillés: 6 euros

Plus d’infos en cliquant ici

 

Dès qu’il fait beau Le Germanopolitan a tendance à traquer le soleil, il le suit à la trace de terrasse en terrasse, à chaque coin de rue. Dans cette course effrénée à la vitamine D, il n’est jamais le seul. Souvent les dernières places au soleil sont prises d’assaut par des spécialistes en la matière, lunettes noires, chemise à demi ouverte, sourire ultrabright, narquois qui semble narguer les autres, ceux qui cherchent encore…

Durant les beaux jours, la course à la terrasse est une des activités les plus prisées de la gent parisienne et pour y arriver il faut donc s’y préparer à l’avance et réveiller son instinct animal : guetter patiemment le meilleur endroit et dès qu’une place se libère garder son sang froid, ne pas se précipiter, sauf si quelqu’un d’autre vous pique la place, alors n’hésitez pas à lui retirer la chaise, ça lui apprendra ! une place en terrasse à Saint Germain c’est sacré. A la guerre comme à la guerre !

Pour tous les autres, ceux qui n’aiment pas les terrasses surpeuplées, rdv à « l’heure gourmande. » Un joli coin paisible, en plein cœur d’un des plus beaux passages du quartier. « L’heure gourmande » est un salon de thé, où vous pourrez partager un morceau de cake au chocolat fait maison, des tartes du jour, du vin, du thé, des jus, une multitude de gourmandises, loin du tumulte de la ville, une terrasse rien que pour vous, où le soleil a élu résidence.

L’heure gourmande: 22 Passage Dauphine, 75006/ Lundi de 11H30 à 15 heures et du mardi au dimanche de 11h30 à 19H00.

Tel: 01 46 34 00 40

 

Le Germanopolitan l’a juré il n’en parlera pas à tout le monde, mais seulement à ses amis, à tout ceux qui aiment les endroits insoupçonnés, les petits havres de paix, les petits coins de paradis qu’on garde jalousement pour soi. Pour vivre un moment bucolique avec votre amoureux, plein de tendresse, autour d’un chocolat chaud ou d’un bon verre de vin au calme, c’est l’endroit idéal.

Par contre Le Germanopolitan vous déconseille d’y aller avec votre copine dépressive, en post rupture en mal de fête elle risquerait de tout gâcher ! Ne faites passer l’info qu’à ceux que vous aimez.

HÔTEL DES MARRONNIERS: 2 rue Jacob 75006/ Ouverte jusqu’à 23H30

Tel: 0143253060

 

Le Germanopolitan un peu anglais sur les bords aime les après-midi tea time and cookies, il se plait à s’imaginer dans la cour de Buckingham Palace, bavardant allègrement avec Her majesty Queen Elizabeth II. Il est sûr qu’à une certaine époque il aurait été invité dans les plus grandes cours européennes, s’amusant et fanfaronnant auprès de ces dames et gentes damoiseaux.

Une tasse de thé à la main, une redingote, des hauts-de-chausses, un auditoire de qualité, des blagues d’époque, des cancans bien choisis, un soupçon de flegme britannique, et le voilà satisfait.

Plus une minute à perdre l’heure du thé a sonné.

Hôtel Récamier : 3 Place Saint-Sulpice, 75006

Tel: 01 43 26 04 89

Tea Time: de 16 à 18 Heures 10 euros (buffet, cake, choix de thés, lait, jus)

Hotel Recamier

 

Une  petite fontaine, un patio comme dans les pays chauds, un petit coin d’ailleurs en plein cœur de Saint Germain, en Espagne ou quelque part dans une hacienda. La terrasse de l’Hôtel d’Aubusson est l’escale préférée du Germanopolitan, le temps d’un cocktail, de bavarder avec deux ou trois résidents, de se ressourcer au bruit de l’eau et de perpétuer ces moments immuables qui n’ont pas de prix.

Hôtel d’Aubusson; 33 Rue Dauphine, 75006/ du Mercredi au Samedi de 18h30 à 20 h00 piano et concerts de 21H00 à Minuit.

Tel: 01 43 29 43 43

Hotel D’aubusson

 

 

 

Le Quinze Vins : une  cave à vin, un bar à champagne, des planches de charcuterie, des plats du jour accompagnés d’une suggestion de vin, du fromage et leur fameux jambon à la truffe. L’endroit idéal pour boire un verre en terrasse (petite mais cosy) ou alors à la cave entouré de centaines de bouteilles sélectionnées pour tous les palais. Les amateurs de vin y trouveront sûrement leur bonheur, un Menetou-Salon, du Château Neuf du Pape, Château Lascombes Margaux Grand Cru Classé 1976…

Les hôtes des lieux vous feront une sélection sur mesure, et vous verrez, ils ne se trompent jamais, ils réussissent toujours à satisfaire leurs clients. Vous y trouverez des grands crus, mais aussi de très bonnes bouteilles, l’occasion de découvrir des nouveaux domaines de vignerons à des prix raisonnables.

Le Germanopolitan en a fait son QG, un petit coin tranquille face à Notre Dame, pour se ressourcer et se plaît à y déguster un bon jambon à la truffe.

Le Quinze Vins, une adresse gourmande réservée aux passionnés de bonnes choses.

Le Quinze vins: 1 Rue Dante, 75005/ Ouvert du mardi au samedi de 11H00 à 00H00 et du dimanche au lundi de 12H00 à 19H30

Tel: 01 43 54 84 99

Page FB officielle: Le Quinze Vins

Prix du verre de vin entre 5 et 9 euros , petite planche 12 euros grande 20 euros

 

 

Ça y est le soleil pointe le bout du nez et la course aux terrasses est officiellement ouverte. En lice celle du théâtre de l’Odéon, un petit coin de paix spacieux comme il est rare d’en trouver à Paris, sur une jolie place pavée qui rappelle les terrasses de café romaines. Idéale pour un déjeuner au soleil, pour grignoter, manger une bonne salade, du tarama, des rillettes de sardines, ou un cocktail au gingembre en tout début de soirée et last but not least une vue unique sur le théâtre de l’Odéon.

Qui a dit qu’à Saint Germain on ne trouve jamais sa place en terrasse ?

Moyenne des prix: budget moyen pour manger et boire à partir de 16 euros.

Le café de l’odéon: Place de l’Odéon 75006/ Ouvert du lundi au dimanche de Midi à 1H00

Tel: 01 44 85 41 30

 

 

 

Vous faites quoi pour l’apéro ce soir?

Le Six Quatre, nouvellement arrivé dans le coin et plus exactement au marché Saint Germain. Le six quatre, est l’endroit qui manquait le plus dans le quartier ; C’est un bar à tapas, des spécialités basques et une excellente sélection de vins accompagnés d’assiettes de jamon iberico. Au Six Quatre, vous serez accueillis chaleureusement par Jean Marc Lafond ancien joueur de rugby et frère du rugbyman Jean Baptiste Lafond, champion de France en 1990. Le Germanopolitan s’est installé en terrasse, a commandé une bruschetta, une assiette de poivron rouge  farcis de sardines, du thon mi cuit et n’a pu s’empêcher de bavarder avec Jean Marc, hôte des lieux qui a décidé de changer de métier et de passer de l’immobilier de luxe à cette formidable aventure. Une adresse à ne surtout pas rater !

Vous y trouverez également des calamars grillés, des gambas, de la seiche, du bellota belotta, des piquillos (petits piments), des sardinas…

Vite le Six Quatre vous attend !

Six Quatre: 4/6 rue de Lobineau 75006/ Ouvert du lundi au vendredi de 12h00 à 15H00 et de 19H00 à 22H00 le samedi toute la journée

Tel: 0146338251

Moyenne des prix: verre de vin 5 euros, tapas 5 euros

Le 43 Up on the Roof c’est tout simplement une des plus belles vues panoramiques de Paris, un rooftop au 9 ème étage de l’hôtel Holyday Inn. Tous les monuments de Paris sont à vos pieds. Le Germanopolitan, en général, commande une coupe de Champagne ou leur délicieux cocktail STRAWBERRY KISS ou encore mieux, le TAIS TOI LAISSE MOI FAIRE (une création sur mesure de Mathieu le roi du cocktail ). Afin de savourer la beauté inégalée de Paris, il trinque avec Notre Dame, La Samaritaine, parfois la Tour Montparnasse, rarement avec la Défense, pour ne citer qu’elles, et s’extasie, sourire aux lèvres, devant les toits et les jardins suspendus de Paris. Une adresse encore confidentielle, et un service très chaleureux. 

Le petit jeu du Germanopolitan : Une fois là-haut, faites un petit quiz des monuments et testez vos connaissances…

43 Up the Roof  bar terrasse du Holiday Inn
4, rue Danton – 75006/ Tous les jours de 17h à minuit
Tel : 01 81 69 00 60
Prix de la coupe de champagne: 11 euros
 Il faut impérativement réserver.
 Conseil du Germanopolitan: Si vous voulez y aller sans réservation les heures creuses sont entre 17  et 18 heures ou à partir de 22H30.

 

Le BELLOTA BELLOTA , l’endroit idéal, pour un déjeuner, un apéro gourmand entre amis, un diner en amoureux, ou tout simplement un joli moment de dépaysement qui emmène tout droit en Espagne. Notre sélection : une assiette la « grande zemotion », un assortiment de chorizo, bellota, manchego. A ne pas rater le jambon Bellota servi sur la fameuse assiette-volcan qui le sublime encore plus, tous les goûts sont permis, un petit coin d’Espagne, un voyage en plein cœur de la rue de Seine, sur place ou à emporter, à faire et refaire sans modération.

LE BELLOTA BELLOTA, 64 rue de Seine 75006/ Ouvert du mardi au samedi de 11H00 à 23H00

Tel: 01 46 33 49 54

Prix moyen de l’assiette: 25 euros

LE BELLOTA BELLOTA